Qui sommes-nous ?

"Les Enfants Adoptés De Roumanie" (L.E.A.D.R.) était une réunion de personnes bénévoles : nés en Roumanie et adoptés par des couples francophones, et des personnes sensibles aux questions de l'adoption internationale en Roumanie. De 2014 à 2015 LEADR a créé des espaces et des outils adressés aux adoptés d'origine roumaine pour faire entendre leur parole et pour contribuer à leurs recherches. Aujourd'hui le collectif a évolué en Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.), association loi 1901, créé en septembre 2015 : www.orphelinsderoumanie.org

samedi 1 août 2015

Le dessous des cartes roumaines




Adopté(e) ou non, si l'on veut découvrir la Roumanie et ses habitants on peut commencer par son histoire. S'il existe bon nombre d'ouvrages qui sauront vous y introduire, voici comme introduction l'émission "Le Dessous des cartes" consacrée à la Roumanie.



1. Roumanie 1/2 : un pays à "géographie variable"



Cette émission réalisée en 2006 propose de découvrir la Roumanie en commençant par son histoire, afin de comprendre la complexe formation territoriale du pays et sa géographie variable.







2. Roumanie 2/2 : Demain, en Europe ?



L'économie du pays et la hausse du taux de croissance ont permis à la Roumanie de rejoindre l’Union Européenne en janvier 2007. Cependant l'émission pointe la nécessité d'une réforme du système judiciaire face à une corruption demeurant forte, et les médias sous contrôle. L'émission date de 2006, aujourd'hui en 2015, les choses ont-elles vraiment changées ?






A propos de la corruption l'émission cite Transparency International qui publie chaque année depuis 1995 un Indice de Perception de la Corruption (CPI ou IPC). Cette ONG classe les pays selon le degré de corruption perçu dans ceux-ci :

  • De 100, pour les régimes perçus comme les plus démocratiques, à 0 pour ceux perçus comme les plus corrompus. 
  • Avant, cet indice était calculé entre 10 et 0 selon le même principe.

L'IPC est établi à partir de données recueillies par treize institutions internationales, comme la Banque mondiale, les Banques asiatique et africaine de développement ou encore le Forum économique mondial.

En 2005 la Roumanie avait un IPC de 3 sur 10. (Rapport IPC 2005)
En 2014, il est de 43 sur 100.(Rapport IPC 2014) (Fiche pays)





Malgré une amélioration d'un peu plus d'un point en une dizaine d'années, le constat reste pessimiste. En effet, en 2013 la fondation Robert Schuman, qui promeut la construction européenne, rend compte d'un constat préoccupant sur ces mêmes points dénoncés avant l'entrée de la Roumanie dans l'Europe.


NB : L'émission présente la Roumanie comme le pays le plus corrompu en Europe dans le rapport de l'ONG Tranparency International en 2005, or, on peut noter dans ce même rapport que l'Ukraine obtient un IPC inférieur à celui de la Roumanie.




3. Bibliographie


Voici la liste non exhaustive des ouvrages cités en fin d'émission.


Atlas de la Roumanie 

Violette Rey, Octavian Groza, Ioan Ianos, Maria Patroescu 
préface de Eugen Simion 
Documentation française CNRS-GDR Libergéo, 2000 
collection : Dynamiques du territoire - 10 2000 

L'atlas présente une radioscopie du territoire de la Roumanie en transition, inscrite dans des évolutions de plus longue durée : la construction du territoire étatique roumain au XXe siècle au sein de l'Europe, la répartition et la structure de la population, le monde des campagnes et celui des villes, l'activité industrielle et les transports, l'espace social, l'organisation régionale.


Seine et Danube - volume n°5
Ecrivains allemands nés en Roumanie
Sous la coordination de Peter Motzan et Dieter Schlesak 
Avec la collaboration de Stefan Sienerth 
Paris-Méditerranée - 02 2005 

Poèmes et extraits de nouvelles, essais et romans écrits en allemand par des auteurs nés en Transylvanie, en Bukovine et dans le Banat qui ont émigré, notamment pendant la période communiste, en Allemagne. Présentation bio-bibliographique de chaque auteur. L'anthologie est précédée d'un essai de D. Schlesak sur la poésie allemande de Roumanie des années 1990.


La Roumanie au petit bonheur
Bernard Houliat, Régis Outters et Pierre Soissons
Quelque part sur terre- 11 2000 

Balade dans une Roumanie vivante traversant cinq régions (Apuseni, Transylvanie, Maramures, Bucovine et delta du Danube) et explorant des thèmes tels que les vulcaniseurs, les mariages et enterrements, la gastronomie et le petit train. Contient de nombreux portraits d'habitants en noir et blanc ainsi que des panoramiques.



Atlas des minorités en Europe : de l'Atlantique à l'Oural, diversité culturelle 

Groupement pour les droits des minorités sous la direction de Yves Plasseraud
Cartographie Cé ; Autrement - 05 2002 

Différents spécialistes s'attachent à décrypter et analyser les minorités nationales, ethniques, linguistiques et culturelles de l'Europe, qu'elles soient territoriales ou diasporiques. A l'aide d'une centaine de cartes et d'infographies, ils entendent montrer que les minorités, au-delà d'être un problème, sont avant tout constitutives de l'Europe. 


Géopolitique de la Roumanie : regards croisés
Jacques Barrat, Jean-Paul Bled, Dan Berindei, Claudia Moisei avec une préface de Eugen Simion Alvik 

Pont culturel entre l'Occident et l'Orient, la Roumanie dans ce début du XXIe siècle doit affronter un nombre considérable de défis afin de pouvoir adhérer à l'Union européenne en 2007. Cette approche géopolitique de la Roumanie met en avant les avancées dans le processus de démocratisation mais aussi les résistances au changement.



Le Courrier des pays de l'Est 
Volume : Europe centrale et orientale : 2004-2005
Documentation française - 10 2005 

Au sommaire du volume 1050 : Albanie, l'espoir ténu d'une amélioration (E. Lhomel) ; BosnieHerzégovine, une vie politique chaotique (M. Roux) ; Bulgarie, désillusions et désordres politiques (N. Ragaru) ; Croatie, bloquée aux portes de l'Union européenne (D. Thomas) ; Estonie, y a-t-il un pilote dans l'avion ? (A. Chalvin) ; Hongrie, navigation au plus près (L. Petrovic). Le volume 1044 est intitulé Europe centrale et orientale 2003-2004.



Sources :

  • Cartes extraites du site www.arte.tv, Roumanie 1/2 et 2/2 : 
http://www.arte.tv/fr/roumanie-12/392,CmC=1106342,view=maps.html
http://www.arte.tv/fr/roumanie-22/392,CmC=1115520,view=maps.html


  • Le Dessous des Cartes : Recherches et écriture: LEPAC / Jean-Christophe Victor ; Réalisation : Alain Jomier ; Graphisme : Anne Criou. Diffusion sur Arte le 01.02.2006 à 22:30 et le 08.02.2006 à 22:30