Qui sommes-nous ?

"Les Enfants Adoptés De Roumanie" (L.E.A.D.R.) était une réunion de personnes bénévoles : nés en Roumanie et adoptés par des couples francophones, et des personnes sensibles aux questions de l'adoption internationale en Roumanie. De 2014 à 2015 LEADR a créé des espaces et des outils adressés aux adoptés d'origine roumaine pour faire entendre leur parole et pour contribuer à leurs recherches. Aujourd'hui le collectif a évolué en Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.), association loi 1901, créé en septembre 2015 : www.orphelinsderoumanie.org

mercredi 13 août 2014

Florina : j'ai réuni mes parents biologiques et adoptifs !


Les premiers l'ont mise au monde, les seconds l'ont élevée,

Les premiers sont roms, les seconds sont français,

Les premiers l'avaient confiée à un orphelinat et pensaient qu'elle n'avait pas survécu à son handicap,

les seconds ignoraient tout des premiers et  lui ont permis de retrouver l'usage de ses pieds.

Les années ont  passé....

Pour la première fois, les 4 parents de Florina  se sont rencontrés autour de leur fille le 10 Aout 2014.  .


Dans notre précédent article, nous évoquions l'histoire de  Florina et comment elle avait retrouvé   ses parents biologiques. C'était il y a à peine 1 mois. Elle formulait encore un vœux : Qu'un jour ses parents adoptifs et biologiques acceptent de se rencontrer.  Elle nous raconte la suite : 

  " Mes parents adoptifs  appréhendaient ma première rencontre avec mes parents biologiques dans le camp  de Roms où ils vivent  à 250  kilomètres de chez moi. Je leur ai tout raconté de cette journée et finalement je les ai  sentis soulagés. Je crois qu'ils étaient heureux de me voir heureuse et  rassurés quand au fait que cela n'avait rien changé à la place primordiale qu'ils occupaient toujours dans mon cœur. 
Malgré cela,  je n'osais pas leur dire que j'aimerais les réunir tous ensembles. Il me semblait que c'était trop leur demander,  je craignais de les inquiéter ou qu'ils ne me fassent des reproches. 

Voulant revoir ma famille biologique, je les ai invités à venir passer une journée  chez moi. J'ai mon propre logement mais je ne voulais pas les inviter sans que mes parents le sachent. Maman m'a alors glissé qu'elle aimerait   bien aussi les connaître. De mes 4 parents elle était celle qui me semblait la plus difficile à convaincre  et c'est elle qui m'a tendu la  perche!  Merci maman, tu es géniale !  Nous avons convenu, qu'ils viendraient tous deux nous rejoindre pour le dessert. 

Florina entourée de ses 4 parents

Mes parents  roumains ont trouvé des connaissances  possédant un véhicule et qui ont bien voulu  les conduire chez moi.  Seuls mes  2 frères jumeaux ont  pu les accompagner car ma soeur venait de repartir en Roumanie et mon frère de 17 ans avait été désigné pour garder leur abri  de fortune. Dans les campements de roms la promiscuité et la misère obligent à toujours surveiller ses affaires....
Sitôt arrivés, maman n'a pas voulu s’asseoir. Elle avait porté des tomates, des  cornichons et des oignons et   s'est mise spontanément aux fourneaux avec moi. Je dois dire que ça m'a secondé car je me sentais débordée !! 
Sébastien, mon compagnon, étant absent pour 15 jours, j'avais invité  une de mes meilleures amies. Avec mes parents, mes frères, leurs 3 accompagnateurs, nous étions 10 !   L'ambiance était joyeuse et quand mes seconds  parents sont arrivés, malgré l'émotion,   le courant  est aussitôt bien passé. 

Florina, ses 2 papas, ses frères et sa maman roumaine 
Maman avait porté un gros gâteau et aussi tous les albums photos de quand j'étais plus jeune. C'était les pages manquantes à la vie de mes parents biologiques. Des pages qu'ils n'auraient jamais pu remplir ainsi.  

   
Mes parents roumains ont remerciés mes parents adoptifs  pour tout ce qu'ils avaient fait pour moi. 
Maman a répondu qu'elle les remerciait de m'avoir donné à l'orphelinat car avec l'handicap que j'avais, peut-être que d'autres dans la même situation, m'auraient supprimée à la naissance. 

Mon père biologique semblait particulièrement ému, il a répété plusieurs fois à mes parents adoptifs "Prenez soin de Florina, prenez soin de Florina , Merci mon Dieu ! " Et j'ai vu des larmes couler sur ses joues. 

Mon frère, qui était resté garder leur cabanon,  nous a téléphoné plusieurs fois tant il s'ennuyait tout seul loin de nous. 

En fin de journée nous avons tous joué   à la pétanque dans le jardin ! 

Quand l'heure est venue de repartir, mes 4 parents se sont embrassés.  

C'était une journée merveilleuse. J'ai beaucoup de chance d'avoir 4 parents qui ont tous l'intelligence du cœur. 

Florina et ses jeunes frères jumeaux  




Propos recueillis par Nadine Delpech 
pour le site : Les adoptés de Roumanie